Légende: Louis Riel
Crédit: Bibliothèque et Archives Canada

« …Nous parlons français, comme vous; autant que vous, nous avons le coeur aimable, noble et sincère. Lorsque l’un des nôtres est affligé, les autres l’entourent de leur compassion et l’aident. Nous sommes unis par les liens solides de la fraternité. Il n’y a aucune jalousie parmi nous, aucune tyrannie de classe; nous vivons tous dans la paix et l’amitié, comme des frères et sœurs dans une grande famille.

Si mes yeux ne me trompent pas, ce n’est pas comme cela que vous (les personnes non-autochtones) vivez. Vous êtes divisés en factions envieuses et batailleuses qui essaient chacune de mettre à mal et de salir la réputation de l’autre. Si l’un d’entre vous est frappé par des désagréments, il ne peut compter sur la compassion ou le secours des autres. Vous êtes divisés, en politique et en classes sociales, et tels que vous êtes, je prendrais le deuil si un jour notre peuple paisible, simple et heureux de vivre sur les rives de la rivière Rouge décidait de prendre pour modèle un aspect quelconque de votre civilisation. » (traduction)

(en anglais) The Story of Louis Riel: The Rebel Chief, Rose Publishing Company, Toronto, 1885, p. 10.