Télécharger la Guide d'enseignants en pdf


Le projet interactif d’enseignement et d’apprentissage intitulé « L’Assemblée législative d’Assiniboia » fait appel aux technologies de l’information et des communications pour transformer notre compréhension collective du rôle déterminant du peuple Métis dans l’histoire du Manitoba, d’une part, et de notre évolution politique, d’autre part. Cette ressource Web bilingue et graphique, qui comprend un jeu de simulation historique et des modules thématiques, permettra d’éveiller l’intérêt des élèves du secondaire en ce qui concerne les réalisations et l’importance de l’Assemblée législative d’Assiniboia (1869- 1870) dans le contexte du cours d’histoire du Canada de 11e année. Le projet propose des ressources à consulter et offre aux élèves des occasions de mettre en pratique les concepts de pensée historique.

Une démarche pédagogique à quatre temps

Les situations d’apprentissage qui figurent dans ce guide sont composées d’étapes simples et bien connues. Chaque scénario commence avec une phase d’activation, conçue pour attirer la curiosité, suivie d’une phase d’acquisition, qui porte sur les connaissances du sujet, et une phase d’application, qui permet de comprendre et d’intégrer les apprentissages. Le guide propose également des stratégies d’évaluation qui permettent de vérifier si les résultats visés ont été atteints. Les éducateurs sont encouragés d’adapter et de modifier les stratégies proposées de façon à ce qu’elles conviennent à leurs apprenants et à leurs communautés d’apprentissage.

Le jeu interactif sur l’Assemblée législative d’Assiniboia peut aussi servir comme stratégie d’activation, d’acquisition, d’application et/ou d’évaluation dans le contexte d’une situation d’apprentissage.

Les activités proposées dans ce guide sont liées aux points stratégiques identifiés dans le jeu interactif.  Ces points stratégiques sont des étapes placées de façon réfléchie à des moments du jeu où les apprenants doivent prendre une décision au sujet d’un dilemme particulier. Les élèves utiliseront des sources primaires afin de se diriger avec prudence dans certaines situations contentieuses historiques.  Les éducateurs peuvent consulter les activités suggérées et peuvent demander aux élèves de réagir aux dilemmes par l’intermédiaire du jeu.

Activation

Les stratégies d’activation sont conçues pour éveiller la curiosité et l’enthousiasme des apprenants, en faisant appel à leur expérience, parfois en touchant leurs émotions, ou parfois en les déroutant.  En gros, ces stratégies servent comme une mise en situation qui sert à motiver les apprenants à poser la question « Pourquoi? ». La phase d’activation peut aussi servir à donner un sens à l’apprentissage pour l’intégrer au monde actuel. Les apprenants sont motivés lorsque leur réflexion et leur travail peuvent avoir un effet sur le monde extérieur. Le rôle de l’enseignant est d’abord de faire le lien entre la communauté d’apprentissage et le monde quotidien.

Acquisition

Le stade de l’acquisition dépasse la simple présentation de l’information aux apprenants; à ce stade, les élèves sont guidés dans la découverte des connaissances sur le sujet. Des exemples de stratégies peuvent être les suivantes : poser des questions à des experts, faire de la recherche, aller aux archives, organiser des discussions de groupe, lire des textes variés, assister à des conférences ou colloques, etc. Le but de cette phase est de fournir aux élèves des occasions de mettre la pensée historique en pratique. Dans cette phase d’apprentissage, le traitement et l’analyse des connaissances sont aussi importants que l’acquisition de ces connaissances. Les situations d’apprentissage devraient offrir aux apprenants des occasions d’évaluer la validité des sources consultées et également de comprendre la pertinence de ces sources.

Application

L’application est essentiellement la phase d’expérimenter et d’explorer, une fois que les élèves ont acquis une certaine base de connaissances. Dans cette phase on demande aux élèves d’analyser, de faire la synthèse, d’évaluer et, finalement, de créer. C’est l’étape où les apprenants peuvent vraiment poser des questions significatives sur leur apprentissage, et où ils peuvent envisager des alternatives réelles.

Évaluation

L’évaluation est un élément critique de l’apprentissage, car il s’agit de déterminer si l’apprenant a atteint les résultats escomptés. L’évaluation doit être fondée sur des objectifs clairs établis à l’étape de la planification initiale et qui seront revisités au cours du processus d’apprentissage. Les apprenants doivent également savoir quels sont les résultats attendus, afin de pouvoir participer au processus d’évaluation.

L’évaluation devrait être planifiée en fonction des buts ciblés et devrait comprendre les trois éléments suivants : l’évaluation au service de l’apprentissage, l’évaluation en tant qu’apprentissage et l’évaluation de l’apprentissage. Pour plus d’information, veuillez consulter le site Web.